Intuitivement, vous sentez que l’Union européenne et l’euro ne fonctionnent pas et qu’ils nous entraînent vers le désastre. Pourtant, vous craignez d’en sortir, car des « experts » – qui se sont toujours trompés sur tout – tentent constamment de vous en dissuader en prophétisant l’apocalypse.

Contrat de prêt, contrat d’embauche, contrat de location…Vous le savez très bien : si vous ne voulez pas vous faire escroquer, vous devez toujours lire très attentivement chacun des articles qu’on veut vous faire signer.
Pour un pays, c’est la même chose !
Le problème no 1 de la France actuelle, c’est que nos dirigeants, de droite ou de gauche, ont signé des traités européens, qui sont en fait des contrats contraignants, que les Français n’ont pas lus attentivement.

Pour comprendre la catastrophe en cours, il faut commencer par lire minutieusement certains articles clés :

Santé subordonnée au profit : Article 168 et 169 du TFUE
Désindustrialisation accélérée : Article 32 et 63 du TFUE
Services publics démantelés : Articles 106 du TFUE
Protection sociale attaquée : Article 121 du TFUE
Agriculteurs et pêcheurs condamnés : Article 38 et 39 du TFUE

Grâce à la sortie de l’Union européenne (Frexit) :

Nous réaliserons des économies considérables
Nous empêcherons la disparition de la pêche artisanale et de l’agriculture familiale
Nous pourrons sérieusement défendre l’environnement
Nous mettrons un terme aux réformes territoriales et préserverons l’unité nationale
nous empêcherons les délocalisations et la vente de notre patrimoine public et privé à des fonds d’investissement venus du monde entier
Nous ferons baisser le nombre de chômeurs de 1 à 2 millions
Nous préserverons et renforcerons nos services publics
Nous défendrons nos acquis sociaux et nous rétablirons notre démocratie
Nous retrouverons notre indépendance nationale et nous pourrons œuvrer pour la paix mondiale
Nous renouerons avec la francophonie et tous les pays du monde

Le programme de François ASSELINEAU et de l’UPR ne se limite pas au Frexit.

Nous proposons notamment d’instaurer le référendum d’initiative populaire et la reconnaissance pleine et entière du vote blanc, d’augmenter le SMIC à 1 300 € nets tout en réduisant les charges pour les TPE et les PME, de protéger constitutionnellement les services publics et la retraite par répartition, d’assurer un minimum vieillesse équivalant à 950 € par mois, d’interdire les OGM y compris dans la nourriture animale, etc.

Prenez connaissance du programme présidentiel et législatif.